Sororal

2S3A2801

C’était lors de la dernière neige de l’année

À Grand-mère

En Mauricie.

Comme si le nom de la ville venait englober le sentiment de bonheur et de confort auditif de cette soirée.

—————————————————–

Nous étions moins d’une centaine dans la salle.

À assister au spectacle de ces gaspésiennes.

Les Soeurs Boulay

—————————————————-

Des harmonies pareilles, c’est rare.

Autant dans l’inestimable chimie que dans les voix des deux sœurs.

Ce qui fait la force de ce duo est l’irrémédiable complicité qui perce la scène.

Cela prend quelques instants pour être plongé dans l’état d’esprit et du féminin univers des deux jeunes femmes

On sent leurs personnalités biens distinctes.

Un trio

à Deux.

La force et le cabotinage de l’une

La douceur et l’onctuosité de l’autre

et

la transcendance du mélange.

——————————————————–

Sororal parce qu’il s’agissait d’un cadeau

Sororal parce que j’y était avec ma soeur et son copain

Sororal parce que l’hégémonie positive du spectacle tissait des liens entres les spectateurs et les chanteuses

Sororal parce que ma copine adore ma soeur

Sororal parce que c’était Les Soeurs Boulay

Sororal parce que j’aime le mot

———————————————————–

Voici le spectacle en images

Capillaire vs Cancer

_DSC0014

Elle c’est Fanny.

C’est probablement l’être le plus positif que j’ai rencontré dans ma vie.

Plus que Jean-Charles dans Pérusse, plus que Ned Flanders dans les Simpsons.

Le genre de personne qui entre dans une pièce avec des rayons solaires de force Delta-V Omega de type Chuck Norris.

Une toute petite femme

Une resplendissance d’humanité

Un phare à sourires.

——————————————————————–

Depuis longtemps, elle voulait contribuer à la cause de Leucan et de son Défi des têtes rasées.

J’ai voulu documenter ce moment.

C’est avec quelques autres filles et les départements de réadaptation, d’orthophonie (j’aime mieux dire orthoFanny parce qu’elle en fait partie), et audiologie qu’elle a récolté 22 000$.

1000 causes.

en voici une en image.

———————————————————————————————————————————

AVANT

2S3A0035 2S3A0036 2S3A0037 2S3A0040 2S3A0047 2S3A0050 2S3A0051

—————————————————————————————————-

APRÈS

—————————————————————————————————-

2S3A15782S3A1576 2S3A1574 2S3A1571 2S3A1580 2S3A1569 2S3A1603

———————————————————————————————–

Q.I sous zéro

2S3A7995

L’autre jour, c’était le RE-DÉBUT du hockey…

J’ai revu des vieux amis.

tsé là, les vieux chums.

Je m’en ennuyais mortellement.

Simonak, j’ai passé une belle soirée.

————————————————————————————

Bon, on s’est fait un souper de mâle.

Des Fajitas avec beaucoup trop de viande.

Pis en même temps, c’est un peu ça la vie.

————————————————————————————

Il y avait Jean-François.

2S3A8043

Tsé là lui (inutile de le présenter plus…)

———————————————————————————

Il y avait Rich

ça c’est lui

2S3A8026

Le gars avec qui j’ai tant et si peu d’affinités.

C’est drôle à dire.

On s’entend pas sur plein d’affaire.

Mais y serait le premier à se crisser dans le feu pour moi par exemple.

Je suppose que c’est à cause de cet amour inconditionnel que c’est mon grand ami.

En plus c’est un dodu diabétique.

Tu peux juste aimer ça.

Un irrévérencieux impulsif, average dude qui vante les mérites d’un bon son d’accélérateur quand c’est le temps.

Un conducteur un peu cowboy.

Un fédéraliste irrévérencieux.

Un banlieusard attachant.

C’est le gars qui est le plus steady en couple que je connaisse.

Un intégriste du Canadiens de Montréal.

Un jour, ça jasait trop fort dans sa p’tite tercel.

On était dans un parking de centre commercial.

Y pouvait pas entendre son match.

Il a fait débarqué tout le monde dans le parking du Wal-Mart. (jeunesses banlieusardes obliges…)

Un intense

Tsé.

Vraiment, je l’adore

———————————————

Lui, c’est Thierry

2S3A8068

Lui,

c’est mon plus vieil ami

Nos mères prenaient des marches ensembles et on était côte à côte.

Dans nos poussettes respectives.

Juste pour dire…

Lui,

est la dualité même.

Un manuel, intense, authentique mâle.

Mais attention, il joue du piano depuis qu’il a 4 ans.

Du Chopin pis toute là.

Trop humble, il est triste que Thierry ait tranquillement renoncé à la pratique, lui qui m’a toujours fait vibrer la moelle épinière.

Aussi c’est ça Thierry, l’amour de déconner de manière délinquante.

Un retour à l’enfance instantané, un  émerveillement débridé et sans rancune face à à une censure puritaine masculine traditionnelle.

Il a toujours su comment me faire sortir de ma zone de confort.

À 14 ans, il m’a appelé un soir pour me dire que le lendemain on ferait 140 km de vélo.

On l’a fait.

Il est comme ça.

———————————————————————————————-

En tout cas,

tout ça pour dire qu’après le match, on est allé dehors.

Il neigeait.

Fort.

Genre que ça

2S3A7924

C’est une feuto de la neige à côté du lampadaire.

Au Parc Lalancette.

Dans Hochelaga.

———————————————————————

Le Q.I sous zéro, les vieux-chums

2S3A8107

2S3A8082

2S3A8079

2S3A8045

2S3A8034

2S3A8032

2S3A8027